Hommage estival à Cabu...

 

"Et bien c'est très bien, je ne peux que vous encourager à continuer", m'avait-il dit. "Vous avez vu comme il dessine bien, le monsieur ?", avait-il ajouté à ses petits-enfants. Je donnerais tout l'argent du monde pour réentendre ces mots si simples qui m'avaient fait si chaud au cœur... Mais la folie meurtrière de ses assassins n'y changera rien : il restera l'un de mes principaux maîtres à dessiner et à déconner au même titre que Franquin et Turk.

 

07-20-Cabu-Eté.jpg

 



03/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres