Toute la gauche aux urnes le 29 pour que Manuel valse !

 

 

On s'est beaucoup gaussé des primaires, ces derniers temps : ce système a pourtant des aspects merveilleux. Un candidat directement choisi par les électeurs au lieu d'être bêtement coopté par l'appareil de parti, c'est quand même une belle avancée démocratique, non ? Cette avancée a déjà permis de mettre Sarkozy hors-jeu ; hier, elle a permis d'envisager un meilleur avenir pour la gauche : nous avons l'occasion d'éviter que Manuel Valls s'autoproclame candidat de la gauche et de donner sa chance à un candidat qui, lui, saura parler à cette frange de l'électorat populaire qui, se sentant délaissée par l'administration Hollande, se tourne vers l'extrême-droite en croyant y voir une solution à ses problèmes. Il est jeune, il est beau, il est dynamique, il est audacieux, il est tenace comme le breton qu'il est et je ne dis pas ça parce qu'il porte le même prénom que moi. J'aurais préféré que Valls soit balayé dès le premier tour comme le Sarkozy-bis qu'il est, mais je ne vais pas bouder mon plaisir de le renvoyer à sa mairie d'Evry dont on n'aurait jamais dû le sortir ! En attendant, voici un petit taillage de costard en règle, un peu à la manière du regretté Siné, pour monsieur le premier sinistre :

 

 

 

 



23/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres