Quoi de neuf à Brest camarade ? Rien que du vieux, rien que du vieux, ça déconne sec dans la bourgade, y a du mou dans la corde à noeud. (Les Goristes)

 

 

Il n'y a pas si longtemps encore, le 3 décembre dernier pour être exact, des pole danseuses habillées (j'insiste sur ce point) en mères Noël sont venues faire une démonstration de leur sport sur le carrousel du marché de Noël de Brest ; cette initiative, qui avait été prise sans autorisation officielle, leur a valu d'être débarquées par les vigiles et de recueillir un flot d'injures sur le Net, même le maire de la ville, que l'on a connu mieux inspiré, leur a demandé des excuses publiques ! Monsieur Cuillandre n'est pourtant plus à ça près puisqu'il doit supporter la bobine de Bernadette Malgorn toutes les semaines... Pour ma part, ne comptez pas sur moi pour hurler avec les... J'ai failli écrire "avec les loups", mais ce serait faire trop d'honneur aux consternantes badernes bien-pensantes qui ont décrété une fois pour toutes que le pole dance était une activité racoleuse : tant qu'on le pratique habillé(e), ce n'est pas plus obscène que la (ou le ?) zumba ou le flamenco !

 

 

 

 

Pour une fois qu'il y avait quelque chose d'intéressant et de sympathique à cette foire de l'artisanat bidon ! Je suis sûr que les chers petits anges qui ont été témoins de cette démonstration ont été les premiers à s'en amuser, qu'ils ont cru que ces "mères Noël" s'entraînaient à passer par la cheminée et qu'ils ont été autrement plus traumatisés par l'arrivée des vigiles, ce corps de métier étant souvent représenté par des gros bras autrement plus effrayants que des jeunes femmes venues faire une démonstration de leur art : tout ce qu'on peut reprocher à ces dernières, à la rigueur, c'est de ne pas avoir demandé l'autorisation aux pouvoirs publics, mais maintenant qu'elles savent à quoi s'en tenir avec ces derniers, ne venez pas vous plaindre si elles multiplient les démonstrations sauvages !

 

 


 

 

Heureusement, Brest n'est pas peuplée uniquement de consternantes badernes : c'est bien pour ça que j'espère vous voir venir nombreux à la faculté Victor Segalen (20 rue Duquesne, Brest) pour la vente de dessins collectifs que j'organise moi-même au profit de l'association Digemer qui porte assistance aux demandeurs d'asile en pays de Brest. C'est quand ? Le vendredi 16 décembre  à 18h... Et, mais c'est demain, alors ! Ne la ratez pas !

Puisqu'on parle de choses urgentes, restons-y : je vous rappelle que je participe au concours "Brest a d’incroyables quartiers" ; si vous aimez ce que je fais et voulez me donner une chance disputer la finale, il vous suffit de "liker" la vidéo que voici avant la fin de cette semaine. A bon entendeur...

 

 

 

 



15/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres