Elections : gare au bourrage de crâne !

 

 


Ce dessin m'a été inspiré par une analyse, produite par Marko Vidak (portrait ci-dessous), des discours des candidats à la présidentielle de 2007 : selon cette analyse, la tendance à marteler sans cesse les mêmes arguments était surtout sensible chez Royal, Bayrou et Le Pen (je ne fais pas de différence entre la fille et le père). Etrangement, Sarkozy n'était pas dans ce peloton de tête du bourre-mou, comme quoi...

 

 

 


Marko Vidak

 

 



04/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres