Lunettes, prothèses dentaires et auditives : le gouvernement veut le reste à charge zéro

 

"Qu’on ne s’y trompe pas : si Macron s’engage là-dedans, c’est sans doute parce qu’il sait bien que sa politique ne fera qu’aggraver la paupérisation des citoyens ; il suffit de voir à quel point, grâce à ses mesures, les patrons s’en donnent déjà à cœur joie pour licencier à tour de bras ! Carrefour n’est qu’un début… Aussi, pour que les marchands de lunettes et de prothèses auditives et dentaires puissent conserver le marché français qui va devenir de plus en plus juteux du fait du vieillissement de la population, il faut bien que les pauvres puissent quand même se permettre de les acquérir ! Même si on peut se demander à quoi nous serviront nos prothèses dentaires quand nous n’aurons plus rien à manger ! Quant aux prothèses auditives, si s’en passer ne devait servir qu’à ne plus entendre les discours de notre président, ce serait déjà un sacré bénéfice…"

Extrait d' un épisode du "Journal du professeur Blequin" tenu par votre serviteur sur Le Graoully déchaîné.

 

01-25-Vieillissement-Remboursement-Sécurité sociale-Prothèses dentaires et auditives-Lunettes.jpg

 



31/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres