Affaire Harvey Weinstein, #balancetonporc, harcèlement sexuel : et si on arrêtait de prendre les femmes pour des chiennes ?

 

 

Jusqu'à présent, les affaire de harcèlement sexuel concernaient la politique ou le monde de l'entreprise, autant dire des milieux qui ne font guère rêver. Avec l'affaire Weinstein, c'est Hollywood qui est touché : autant dire que le rêve n°1 de beaucoup d'occidentaux a été littéralement flingué, mis à nu dans toute son horreur, ce qui peut expliquer pourquoi cette affaire fut le déclencheur du torrent de dénonciations publiques auquel on a pu assister... Personnellement, entendre des mâles blancs crier haro sur la "dérive" et la "délation" me révulse : ces chiens de garde l'ordre machiste ne supportent visiblement pas que les femmes ouvrent leur bouche, si ce n'est pour leur faire des pipes ! Les femmes ne veulent plus se laisser faire quand leur patron leur pelote les fesses à la photocopieuse ou quand des gros lourdingues les sifflent en pleine rue ? Et bien ne comptez pas sur moi pour le leur reprocher ! J'ai beau être un homme, le machisme, je le connais : enfant et adolescent, contrairement à mes "camarades" je ne jouais pas les machos à tout bout de champ, ce qui me valait d'être vu comme le "pédé", le "puceau", le "sans-couilles"... Bref, le macho ne se contente pas de rabaisser la femme mais aussi l'homme qui ne se conduit pas comme lui ! Alors les filles, allez-y ! Donnez-leur des coups de pieds là où je pense, à ces phallus sur pattes !

 

10-25-Affaire Weinstein-Harcèlement sexuel 04.jpg

 

10-25-Affaire Weinstein-Harcèlement sexuel 03.jpg

 

10-25-Affaire Weinstein-Harcèlement sexuel 01.jpg

 

10-25-Affaire Weinstein-Harcèlement sexuel 02.jpg

 



27/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres