Petite mise au point

 

 

Nous voilà déjà à un mois du premier tour de l'élection présidentielle et peut-être certains d'entre vous se demandent-ils pourquoi je n'en parle pas davantage sur ce blog. La raison est assez simple : je n'ai ni le temps ni l'envie de suivre en détail cette campagne électorale ; je suis engagé dans de nombreux projets, dont le Chapiteau d'hiver du Relecq-Kerhuon n'est pas le moindre, qui me paraissent plus intéressants que cette élection dont l'enjeu se résume presque à savoir pour qui il va falloir voter au second tour pour éviter l'avènement du IVè Reich. De surcroît, je n'ai toujours pas digéré les propos moqueurs voire méprisants que j'ai encaissés durant les municipales de 2014 quand j'appelais à voter contre l'extrême-droite dont la seule évocation reste d'ailleurs pour moi source d'angoisses disproportionnées - il semble heureusement que je ne suis pas le seul, comme l'ont indiqué les dernières élections en Autriche et au Pays-Bas. Bref, pour que je refasse du dessin politique de façon massive avant que la chienne de Buchenwald soit renvoyée à la niche, il faudrait me payer (les journalistes qui y voient une invitation ont tout à fait raison) !

 

 

Marko Vidak 03 - Démagogie.jpg

 

 



23/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres