On est encore en période des voeux : je souhaite donc une mauvaise année au FN !

 

 

Depuis deux-trois ans, on m'a souvent fait comprendre en substance que ma posture face au Front National était dépassée et inadaptée au vu de "l'évolution" de ce parti. C'est bien possible mais, dans ce cas, la raison est simple : je n'ai PAS de posture. Mon attitude n'est pas du tout calculée. Quand je parle de l'extrême-droite, je ne me pose pas en théoricien ou en politologue, encore moins en "intellectuel" (ce que je ne suis en aucun cas) : c'est le simple citoyen que je suis qui s'exprime. Je ne suis pas un privilégié, je suis en situation de handicap et je touche le RSA : la société telle qu'elle est aujourd'hui ne me plait donc pas plus qu'à vous mais je n'ai pas pour autant envie qu'on expulse mes connaissances d'origine étrangère et je n'ai pas non plus envie d'être raflé en tant qu'artiste de gauche, un point c'est tout. C'est aussi simple que ça, tant pis si ça n'est pas assez clair pour ceux qui ont de la merde dans les yeux. Cela dit, quand on me dit que les skins appartiennent au passé du FN, je ne suis absolument pas d'accord : non, ce n'est pas le passé, en tout cas, ce n'est pas un passé lointain, j'étais déjà né quand le fondateur de ce parti s'affichait encore avec des crânes rasés qui faisaient le salut nazi pendant ses discours. Ce n'est pas les Huns, ce n'est pas Vercingétorix, ce n'est pas la préhistoire, j'étais né à ce moment-là, j'étais même lycéen, alors ne me dites pas que c'est du passé : quand bien même ça le serait, c'est encore trop récent pour que je l'oublie. Merci d'avance de ne pas me vieillir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



17/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres