Mon père n'était pas un dépressif chronique, il faut bien qu'on se mette ça dans la tête ! (Isabelle Franquin)

 

 

Il y a 20 ans jour pour jour disparaissait le plus grand créateur de bandes dessinées de tous les temps : nous lui devons tout et même bien plus ! Spirou et Fantasio, le Marsupilami, Modeste et Pompon, les Idées Noires, le petit Noël et, bien entendu, l'adorable Gaston qui lui ressemblait tellement. A côté de ce géant, les lamentations pseudo-intellectuelles d'ados attardés qui font l'ordinaire de la "nouvelle BD", c'est du pipi de chat et je suis poli !

 

 

 

 



05/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres