François Hollande : pendant que ça se bagarre pour lui succéder, on lui fiche la paix !

 

 

En fin de compte, il aurait pu être un "président normal" dès le début de son quinquennat s'il avait tout de suite pris la décision de ne pas briguer de second mandat : il aurait ainsi pu exercer ses fonctions sans avoir les yeux braqués sur les échéances électorales et aurait eu les coudées franches pour gouverner sans chercher à plaire à tour prix. Le septennat non renouvelable, c'est une bonne idée : ça apaiserait le climat politique et favoriserait le "renouvellement de la classe politique" dont on nous rebat les oreilles...Mais quel président prendra sur lui d'instaurer ce changement ? Savez-vous pourquoi Fillon s'obstine malgré les difficultés et pourquoi Mélenchon refuse de se rallier à Hamon ? Parce que ces deux joyeux drilles ont été ministres et que, comme beaucoup d'autres personnes qui ont connu le goût si particulier du pouvoir, ils croient dur comme fer à leur destin national ! Allez leur demander, après ça, de faire campagne pour le septennat non renouvelable ! C'est d'ailleurs regrettable pour eux aussi étant donné qu'aucun président élu pour un quinquennat n'a été réélu à ce jour... 

 

 

 


 

 



04/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres