Foire Saint-Michel : ce n'est que pour les enfants

 

 

Encore un dommage collatéral du terrorisme : cette année, le déballage des particuliers, qui fait au moins 80% de l'identité de la foire Saint-Michel, est interdit. Seuls les enfants peuvent encore vendre leurs vieilleries sur la place de la Liberté ; ça peut sembler anecdotique, mais ça montre bien à quel point les pouvoirs publics savent se servir de la peur suscitée par les attentats pour rogner nos libertés... Cette mesure, non contente d'être liberticide, est franchement hypocrite : quand des individus fanatisés et armés jusqu'aux dents ont décidé de faire un massacre, le fait qu'il y ait des enfants ne les arrête absolument pas ! Si vous croyez que des terroristes auront pitié de nos chers petits, vous vivez chez les Bisounours... En fait, les pouvoirs publics se foutent de notre sécurité : pour un ministre, un préfet ou un chef d'Etat, le citoyen de base n'est qu'un numéro parmi des millions d'autres dont la mort ne lui fait ni chaud ni froid. Seulement, tous les prétextes leurs sont bons pour nous assigner à résidence, nous ôter tout prétexte de sortir dans la rue : un citoyen qui s'amuse à sa guise, c'est déjà un citoyen qui échappe au contrôle de l'Etat, cette entité que Nietzsche appelait à juste titre "le plus froid des monstre froids", alors quelle aubaine pour nos gouvernants qu'une bonne psychose qui favorise le repli sur soi et fait avaler aux gens, sans un mot, des mesures plus flicardes les unes que les autres... Vous me permettrez d'en rire tant que j'en ai encore le droit : 

 

 

 

 



24/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres