Cette semaine dans Côté Brest, votre serviteur vous raconte le fabuleux destin de Louise de Keroual

 

 

Selon la légende, quand le roi d'Angleterre Charles II, celui que l'on a surnommé le "merry monarch" a vu cette appétissante beauté française, il aurait réagi comme le loup de Tex Avery... Le coup de foudre a duré longtemps puisque la belle Louise est restée la maîtresse de sa majesté jusqu'à la mort de ce dernier. You know what ? I'm the merry monarch !

 

 

 


 

 



01/02/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres