Avec retard, bravo à Bernard Cosey, grand prix d'Angoulême 2017 !

 

 

Quoi qu'on puisse penser du festival d'Angoulême, toute reconnaissance est bienvenue pour le talent de cet auteur, au demeurant, fort sympathique - je m'en suis rendu compte en lui parlant brièvement à Saint-Malo. Encore toutes mes félicitations à l'un des rares grands maîtres "réalistes" à avoir un style totalement personnel et reconnaissable, pour ainsi dire, au premier coup d'oeil.

 

 

 

 

 

 



03/02/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres